/ Presse / Comme un grand maître

Comme un grand maître

Le jeune pianiste français Guillaume Vincent a fait ses débuts avec l’orchestre symphonique dans la Sendesaal à Dornbusch.
Pour le début de l’année Ravel, Guillaume Vincent a donné son Concerto pour piano, avec un rythme plein d’énergie sur le plan du jeu. A vingt ans seulement, il possède déjà une confiance en soi, une maîtrise de son sujet, techniquement difficile, comme un grand maître. C’est particulièrement dans la première phrase que le soliste excelle, plein d’entrain musical, où il va à la rencontre de l’orchestre symphonique dans l’esprit et les effets. Il faut espérer que cela ne restera pas seulement une rencontre. Ce soir-là l’orchestre était dirigé par Josua Weilerstein, qui appartient également à la nouvelle génération…

Frankfurter Neue Presse – 08.02.2012